Qu'est-ce que le Mastro Defence System

Fred MASTRO – Qu’est ce que le Mastro Defence System [MDS]

formation en ligne self defense

Bonjour à tous, comme vous le savez peut-être je pratique les arts martiaux et la self-défense depuis pas mal de temps maintenant (plus de 25 ans à vrai dire…) et l’on me pose régulièrement des questions sur telle discipline, tel expert, etc… Et j’aime échanger sur ces sujets, car après tout c’est ma passion !

En annonçant mon intention de me former auprès de Fred Mastro il y a maintenant plus d’un an, je me suis rendu compte que certaines personnes ne le connaissait que vaguement.

Je vous renvoi d’ailleurs à mon article précédent où je faisais un retour d’expérience complet de ma formation d’instructeur « Level 1 » en MDS.

Je me suis donc dis que c’était l’occasion de contribuer modestement à la promotion de cette méthode MDS en expliquant brièvement en quoi elle consiste et pourquoi j’ai tout de suite adhéré à cette dernière, en grand passionné de self-défense que je suis !

Le Mastro Defence System, c’est quoi ?

Le Mastro Defence System (MDS pour les intimes) est une méthode de self-défense créée par Fred Mastro. Ce n’est donc ni un art martial ni un sport de combat, bien que le MDS puise ses sources dans ces disciplines, tout particulièrement le Silat (en effet, le MDS est l’évolution du Silat Defence System, méthode d’autodéfense originelle fondée elle aussi par Fred Mastro).

De par son vécu de plus de 20 ans dans le monde de la sécurité (portier, protection rapprochée), Fred a eu à cœur de développer un système pouvant répondre aux besoins tant des civils que des professionnels.

Également rompu au maniement du couteau, Fred a développé son panel technique pour coller au mieux à la réalité du combat de rue et l’appréhender dans sa globalité.

Le résultat est un cocktail technique efficace, explosif, sans fioritures, assez physique et avec un travail de recherche approfondi où aucun geste n’est superflu. Une méthode forgée pour être opérationnelle en situations réelles, en somme.

S’adressant tant aux civils qu’aux pros, le MDS est donc un système d’autodéfense à part entière, qui puise certes ses racines dans le Silat mais qui a su se détacher de tout son aspect traditionnel pour ne retenir que l’aspect opérationnel de cet art.

Pourquoi avoir choisi le MDS ?

Il existe pléthore de méthodes de self-défense à l’heure actuelle. Un mal pour certains, un bien pour d’autres, je laisse le débat de côté.

En ce qui me concerne je recherche constamment à évoluer dans ma pratique et dans le développement de ma propre méthode, le Karaté de rue. Pour cela il me faut sans cesse me tenir à la page et scruter de près les différents experts, la plupart du temps les plus reconnus dans le domaine.

De par ma propre expérience j’arrive à « séparer le bon grain de l’ivraie » comme on dit, ce qui me permet de rapidement détecter les experts qui, j’estime, pourrons apporter un vrai plus à ma pratique.

Fred Mastro est au nombre de ces experts. S’il n’est pas le plus visible des experts de self-défense en France, il demeure pourtant une très grosse pointure dans son domaine, et la plupart des initiés ont ne serait-ce qu’entendu parler de lui.

À titre personnel je me moque de la couverture médiatique d’un individu, seul m’importe son expertise. Fred n’a plus rien à prouver à ce niveau.

Son proverbe fétiche : « Le sage cherche la vérité, l’imbécile l’a déjà trouvée ». Tellement en adéquation avec ma propre vision !
Comment, en effet, se dire expert et cesser de se former ?
Inconcevable pour ma part…

J’ai très tôt été séduit par la méthode MDS pour tout dire, car j’ai eu la chance de participer à plusieurs stages animés par Fred Mastro en personne. J’ai donc pu « goûter » au concept et l’apprécier à sa juste valeur, notamment de par le gros travail de recherche sur les techniques.

Le Mastro Defence System propose en effet des techniques inédites, et je suis tout à fait en adéquation avec l’esprit de la méthode MDS, alors que dans le même temps je me détachais de plus en plus de l’académie Franck Ropers (que je respecte infiniment mais qui, depuis un certains temps, s’est concentrée sur d’autres axes de travaux qui ne me correspondaient plus ; j’en parlais dans un précédent article).

En toute honnêteté donc, Fred Mastro proposait un cursus qui me convenait à 100%, ce n’était dès lors qu’une question de temps avant que je me rapproche de ce dernier.

Et la suite ?

Je vous en parlais plus tôt : Je suis désormais instructeur niveau 1 en MDS depuis peu !

Je compte bien entendu continuer à me former auprès des meilleurs, c’est donc tout naturellement que je poursuivrai mes formations et stages auprès de Fred !

Je suis heureux de constater que le MDS devient de plus en plus visible en France, notamment par le biais des vidéos de Fred qui rencontre un grand succès, que j’estime être totalement mérité. Allez d’ailleurs faire un tour sur sa chaîne dès que vous en aurez l’occasion !

J’espère avoir pu susciter l’intérêt des personnes qui ne connaissaient pas encore Fred Mastro par ce court billet.

Que vous soyez civil ou professionnel de la sécurité, je vous encourage à vous renseigner sur cet enseignement qui est certes exigent mais très riche. Je n’ai moi-même pas eu à le regretter et suivre la formation de Fred a apporté des pistes de travail très intéressantes pour mon propre enseignement !



Site officiel du MDS : https://mastrodefencesystem.com/

Chaîne Youtube de Fred Mastro : https://www.youtube.com/channel/UCkAgTd8YQRSwPqzScsWs7nw

formation en ligne self defense
About The Author

Tutos Self défense

Je m’appelle Alexandre Acariès. Je pratique les arts martiaux depuis 1993. J’ai tout d’abord débuté par le Karaté style Shotokan, puis je me suis orienté des années plus tard vers le style Shotokaï de l’école Égami Shigeru. Durant cette période, j’ai participé à plusieurs compétitions sportives et j’ai remporté quelques titres ici et là aussi bien en kata qu’en combat. Par la suite, j’ai commencé l’étude du Goshin Jutsu (self défense Japonaise) où j’ai pu améliorer mes connaissances, plus particulièrement dans le domaine des clés articulaires. Après avoir obtenu mon Diplôme d’Instructeur Fédéral (DIF) de Karaté FFKDA, j’ai fait mes premiers pas d’enseignant dans deux clubs de la région Toulousaine dont un que je dirigeais en totale autonomie. Parallèlement à cela, j’ai commencé l’étude du Krav-Maga dans un club FEKM sur Toulouse. Après avoir validé mon Brevet d’Etat d’Educateur Sportif 1er degré et mon 3ème Dan de Karaté, j’ai du déménager sur La Ciotat, dans le département des Bouches du Rhône. Quelques temps plus tard, j’obtiens le Diplôme d'État de la Jeunesse, de l'Éducation Populaire et du Sport (DEJEPS) en Karaté et un Brevet de Moniteur Fédéral FFSCDA 2ème degré en "Contact Défense". Désireux de continuer mon apprentissage en Krav-Maga, j’ai décidé d’aller me former directement sur Paris avec une personne que je considère comme l’un des meilleurs experts de la discipline, Mr Alain Formaggio (6ème Dan, membre de la commission nationale de Krav-Maga FFKDA). J’ai donc redémarré de zéro et j’ai repassé, sur plusieurs années, mes grades un par un, de la jaune à la ceinture noire 3ème degré et j’ai été nommé Instructeur de la Krav-Maga International Federation, dont je suis l’actuel représentant pour le département des Bouches du Rhône. Je me suis également présenté, avec l’accord de Mr Formaggio, à l’examen du 4ème Dan de Krav-Maga FFKDA, que j’ai validé en mai 2013 à Montpellier. Parallèlement à tout cela, toujours désireux d’en apprendre d’avantage, je décide d’entamer une nouvelle formation avec un autre grand expert, ce coup-ci en Penchak Silat. J’ai donc contacté Mr Franck Ropers (7ème degré de Penchak Silat) et je suis de nouveau retourné plusieurs fois sur Paris pour suivre ma formation et gravir les échelons de grade un à un. Quelques temps plus tard, je reçois des mains de Mr Ropers la ceinture noire 1er degré de Penchak Silat (spécifiquement axée sur la partie self défense de la discipline) et un diplôme de Professeur de l’Académie Franck Ropers, dons je suis également l’actuel représentant pour le département du 13. Fin 2014, j’entame une nouvelle formation complémentaire en Kyusho Jitsu (art des points de pression) avec l’équipe d’Experts de l’association Kyusho France. Après avoir suivi le cursus de formation, je valide après examen ma ceinture noire 1er Dan de Kyusho Jitsu D.K.I (Dillman Karaté International) À aujourd’hui, je continue mon perfectionnement dans chacune de ces disciplines et je suis régulièrement des stages dans d’autres disciplines de combat pour enrichir mes connaissances. Je m’occupe également, avec le soutien de ma famille, de mon nouveau club installé sur La Ciotat depuis 2012, le Shin Gi Tai Do, qui compte actuellement plus de 160 élèves.

Commentaires