méthode de self-défense

Quelle est la meilleure méthode de self-défense en France ?

Généralement, lorsque l’on est novice en auto-défense, difficile de choisir la bonne méthode de self-défense ! La plupart du temps, un débutant se demande laquelle est la plus efficace, mais ce n’est pas la question qu’il faut se poser en priorité. L’idée est surtout de savoir laquelle vous correspond le plus. Quoi qu’il en soit, l’objectif commun est d’apprendre à se défendre. Seulement, si vous avez déjà commencé quelques recherches, vous avez sûrement dû constater que le choix est vraiment très large !

Pour y voir plus clair et pour comprendre quels sont les meilleures méthodes de self-défense, nous avons réuni, pour vous, les 5 meilleures disciplines pratiquées en France.

combattants de boxe pied-poing dans un ring, en combat

La self-défense : qu’est-ce que c’est ?

Pour commencer, la self-défense n’est pas spécifiquement une discipline à elle seule, mais plutôt une appellation désignant un ensemble de méthodes qui permettent d’apprendre à se défendre efficacement en cas d’agression physique. L’idée est d’être préparé à l’éventualité de faire face à un agresseur et de répondre sans être submergé par les émotions.

D’une part, vous développez vos réflexes par le biais de mouvements simples et efficaces, répétés lors d’un entraînement. D’autre part, par la pratique, vous identifiez les situations à risque et vous apprenez à y faire face, ce qui a pour effet d’augmenter votre confiance en soi et améliore également votre gestion du stress. En self-défense, contrairement aux sports de combat classiques, le but n’est clairement pas de « gagner » le combat, mais plutôt de réussir à maîtriser l’adversaire suffisamment longtemps pour fuir ou appeler la police.

Aussi, utiliser une méthode de self-défense permet de réagir avec la même intensité que votre agresseur. Ainsi, en cas d’agression, même si vous vous défendez, vous restez dans le cadre de la légitime défense.

Top 5 des méthodes de self-défense en France

Aujourd’hui, nous avons fait le choix de nous focaliser sur une sélection des 5 méthodes de self-défense, les plus populaires dans l’hexagone, mais sachez que la liste n’est clairement pas exhaustive. En effet, une grande quantité de disciplines existent et n’ont pas nécessairement la même visibilité que celles présentées ci-dessous. D’ailleurs, nombre d’entre elles, sont elles-mêmes dérivées de disciplines préexistantes en self-défense, très souvent du Krav Maga.

Krav Maga

Lorsqu’il est question de self-défense, généralement, on pense Krav Maga. Effectivement, il s’agit là de la méthode la plus connue. Son origine israélo-tchécoslovaco-hongroise, date des années 1950. Très pratiquée en France, les adeptes de la self-défense ne jurent que par cette méthode. Son développement dans notre pays est, principalement, dû à Richard Douieb (bien entendu d’autres figures notables du Krav pourraient être mentionnées, mais c’est historiquement grâce à M. Douieb que le Krav Maga s’est propagé en France). Il est le Président de la Fédération européenne de Krav Maga (FEKM), nommé officiellement par Imi Lichtenfeld, le fondateur de la discipline. Le Krav Maga combine des techniques de combat rapproché issues de la boxe, du muay-thaï, du judo, du ju-jitsu, et même de la lutte.

instructeur de self-défense faisant une démonstration technique de désarmement contre couteau
Source : Wikipédia

Penchak Silat

Le Penchak Silat est une discipline mariant différents arts martiaux provenant de l’Indonésie (et certaines, de Malaisie). Tout comme le Krav Maga, il existe une quantité incalculable de courants issus du Penchak Silat, dans lesquels chaque professeur y ajoute leur propre touche. En France, l’importateur historique de cette discipline dans son volet « self-défense » est Charles Joussot. Au cours de la dernière décennie, le Silat a connu un fort gain de visibilité par le biais de Franck Ropers, lui-même élève de M. Joussot.

Systema

Discipline de self par excellence en Russie, le Systema est, à la base, un art martial. Aujourd’hui, elle est utilisée par les Forces Spéciales russes. Son apprentissage en France est tout de même plutôt répandu, mais légèrement moins populaire que les deux précédents. Certains mouvements du Systema sont similaires à ceux que l’on peut trouver dans l’Aïkido ou le Taiji Quan. D’année en année, elle tend à devenir aussi populaire que le Krav Maga et le Penchak Silat.

L’ADAC

Fondée en 1995, l’Académie Des Art de Combats enseigne des tactiques de défense contre les agresseurs potentiels grâce à des gestes simples, même en état de stress. Comme les autres méthodes, elle travaille sur l’aspect comportemental, mais également sur l’aspect psychologique. Grâce à de nombreux stages et cours, l’ADAC est une méthode reconnue et approuvée pour savoir se défendre correctement.

Le Karaté de rue

Concrètement, cette méthode de self-défense a été mise au point par votre serviteur. Après avoir suivi l’apprentissage de nouvelles disciplines, j’ai décidé de condenser mon savoir dans le cadre du Karaté de rue, par le biais de mouvement spécifiques et de techniques épurées au maximum, tout en restant dans un cadre « martial », celui du Karaté. Ainsi, vous retrouvez des éléments de Karaté (évidemment), mais aussi de Krav Maga, de Penchak Silat, de Kyusho ou encore de Goshin Jitsu. Elle a été minutieusement élaborée pour tirer le maximum d’efficacité d’un civil devant faire face à une agression physique, lors d’une véritable situation à risque.
Cette méthode se veut accessible à tous les pratiquants, et permet de faire évoluer sa pratique du Karaté vers une approche beaucoup plus pragmatique du combat de rue, ce qui devrait parler aux pratiquants désireux de se sortir du carcan « traditionaliste » de cet art, qui prévaut dans la plupart des dojos.
Cette méthode est pour l’essentiel dispensée sous forme de formations en ligne et de stages, car le public est en général déjà connaisseur. Cette méthodologie de formation, très peu répandue dans le milieu, a donné d’excellents résultats pour des centaines d’élèves.

Initiez-vous aux différentes méthodes de self-défense !

Afin d’être sûr de ne pas faire d’erreur, il est désormais possible de tester, par vous-même, les différentes méthodes de self-défense, directement en ligne, et peu importe votre condition physique. Pour vous initier ou simplement pour apprendre à vous défendre correctement, voici une sélection de cours de self-défense gratuit, accessible en ligne. Ainsi, vous pouvez découvrir, à tête reposée, la self-défense, depuis votre canapé ou votre salon.

About The Author

Tutos Self défense

Je m’appelle Alexandre Acariès. Je pratique les arts martiaux depuis 1993. J’ai tout d’abord débuté par le Karaté style Shotokan, puis je me suis orienté des années plus tard vers le style Shotokaï de l’école Égami Shigeru. Durant cette période, j’ai participé à plusieurs compétitions sportives et j’ai remporté quelques titres ici et là aussi bien en kata qu’en combat. Par la suite, j’ai commencé l’étude du Goshin Jutsu (self défense Japonaise) où j’ai pu améliorer mes connaissances, plus particulièrement dans le domaine des clés articulaires. Après avoir obtenu mon Diplôme d’Instructeur Fédéral (DIF) de Karaté FFKDA, j’ai fait mes premiers pas d’enseignant dans deux clubs de la région Toulousaine dont un que je dirigeais en totale autonomie. Parallèlement à cela, j’ai commencé l’étude du Krav-Maga dans un club FEKM sur Toulouse. Après avoir validé mon Brevet d’Etat d’Educateur Sportif 1er degré et mon 3ème Dan de Karaté, j’ai du déménager sur La Ciotat, dans le département des Bouches du Rhône. Quelques temps plus tard, j’obtiens le Diplôme d'État de la Jeunesse, de l'Éducation Populaire et du Sport (DEJEPS) en Karaté et un Brevet de Moniteur Fédéral FFSCDA 2ème degré en "Contact Défense". Désireux de continuer mon apprentissage en Krav-Maga, j’ai décidé d’aller me former directement sur Paris avec une personne que je considère comme l’un des meilleurs experts de la discipline, Mr Alain Formaggio (6ème Dan, membre de la commission nationale de Krav-Maga FFKDA). J’ai donc redémarré de zéro et j’ai repassé, sur plusieurs années, mes grades un par un, de la jaune à la ceinture noire 3ème degré et j’ai été nommé Instructeur de la Krav-Maga International Federation, dont je suis l’actuel représentant pour le département des Bouches du Rhône. Je me suis également présenté, avec l’accord de Mr Formaggio, à l’examen du 4ème Dan de Krav-Maga FFKDA, que j’ai validé en mai 2013 à Montpellier. Parallèlement à tout cela, toujours désireux d’en apprendre d’avantage, je décide d’entamer une nouvelle formation avec un autre grand expert, ce coup-ci en Penchak Silat. J’ai donc contacté Mr Franck Ropers (7ème degré de Penchak Silat) et je suis de nouveau retourné plusieurs fois sur Paris pour suivre ma formation et gravir les échelons de grade un à un. Quelques temps plus tard, je reçois des mains de Mr Ropers la ceinture noire 1er degré de Penchak Silat (spécifiquement axée sur la partie self défense de la discipline) et un diplôme de Professeur de l’Académie Franck Ropers, dons je suis également l’actuel représentant pour le département du 13. Fin 2014, j’entame une nouvelle formation complémentaire en Kyusho Jitsu (art des points de pression) avec l’équipe d’Experts de l’association Kyusho France. Après avoir suivi le cursus de formation, je valide après examen ma ceinture noire 1er Dan de Kyusho Jitsu D.K.I (Dillman Karaté International) À aujourd’hui, je continue mon perfectionnement dans chacune de ces disciplines et je suis régulièrement des stages dans d’autres disciplines de combat pour enrichir mes connaissances. Je m’occupe également, avec le soutien de ma famille, de mon nouveau club installé sur La Ciotat depuis 2012, le Shin Gi Tai Do, qui compte actuellement plus de 160 élèves.

Commentaires